Recrutement de secouristes-ambulanciers volontaires (h/f)

Zone de secours Wallonie picarde Hainaut

Postuler jusqu'au: 01 Mai 2019

Zone de secours Wallonie picarde

Communes: Antoing, Ath, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Celles, Comines-Warneton, Ellezelles, Estaimpuis, Flobecq, Frasnes-lez-Anvaing, Lessines, Leuze-en-Hainaut, Mont-de-l'Enclus, Mouscron, Pecq, Péruwelz, Rumes et Tournai.

Le Conseil de la Zone de Secours de Wallonie Picarde, en séance du 11 février 2019, a décidé de déclarer la vacance de 10 postes de secouristes-ambulanciers volontaires et de lancer un appel à candidats avec création d'une réserve de recrutement.

Description

Au sein du personnel de la zone de secours de Wallonie picarde, le secouriste-ambulancier volontaire effectue les tâches telles que reprises dans le profil de compétences rédigé par le SPF Santé publique http://www.health.belgium.be/fr/s-profil-de-competence.

Le secouriste-ambulancier est un maillon important de la chaîne de l'aide médicale urgente. Il travaille dans une équipe restreinte. Dans le cadre de son travail, il est à même de réagir de manière dynamique et indépendante. Il fait preuve d'empathie et accorde une attention particulière à l'hygiène et à la prévention médicale.
A titre préparatoire, le secouriste-ambulancier est chargé de l'entretien des ambulances. Il veille quotidiennement à ce que l'inventaire soit en ordre, et le complète le cas échéant. Il est également en contact étroit avec le responsable du matériel afin de disposer à tout moment d'un stock de matériel suffisant.
Le secouriste-ambulancier est mobilisé dans le cadre des urgences médicales et de l'assistance aux services d'incendie lors d'interventions lourdes. Il joue ainsi un rôle crucial dans le fonctionnement opérationnel des services d'incendie et de l'aide médicale urgente dans la zone.
Le secouriste-ambulancier transporte non seulement la victime, mais il la traite également selon ses connaissances et compétences, et il transfère des informations très importantes du lieu du sinistre vers l'hôpital. Etant donné qu’il est souvent en contact avec le citoyen en détresse, mais également avec des médecins et infirmiers d'autres institutions, il est également la carte de visite de la zone et fait preuve de compréhension et de tact en toutes circonstances.
Le secouriste-ambulancier veille à se recycler en permanence et il se tient informé des nouvelles méthodes de travail et directives.
Le secouriste-ambulancier s’informe en continu du nouveau matériel utilisé dans les ambulances.

Profil

Conditions à remplir au 1er mai 2019 au plus tard pour le recrutement de secouristes-ambulanciers :

 

  • Être belge ou citoyen d’un autre Etat faisant partie de l’Espace Economique Européen ou de la Suisse ;
  • Être âgé de 18 ans minimum ;
  • Avoir une conduite conforme aux exigences de la fonction visée. Le candidat fournit un extrait de casier judiciaire délivré dans un délai de trois mois précédant la date limite de dépôt des candidatures ;
  • Jouir des droits civils et politiques ;
  • Satisfaire aux lois sur la milice ;
  • Être titulaire du permis de conduire B ;
  • Être détenteur d'un diplôme ou d'une attestation donnant accès à des fonctions de niveau C au sein de l'administration fédérale, comme visé à l'annexe 1 de l'arrêté royal du 2 octobre 1937 portant le statut des agents de l'Etat.

Offre

Concours de recrutement et examen médical éliminatoire :
Le recrutement est subordonné à la réussite d’un concours et d’un examen médical éliminatoire, tel que défini à l’article 26 de l’arrêté royal du 28 mai 2003 relatif à la surveillance de la santé des travailleurs.
Le concours de recrutement consistera en une entrevue avec un jury d’examen, lequel testera les candidats sur :
- Leur motivation ;
- Leur disponibilité ;
- Leur conformité avec le descriptif de la fonction et la zone.

Conditions à remplir par les secouristes-ambulanciers retenus à la fin du stage de recrutement :
Pour être nommé, le stagiaire doit détenir, à la fin du stage de recrutement :
- Une preuve d'aptitude médicale visée à l'article 43, 6° de l'arrêté royal du 23 mars 1998 relatif au permis de conduire ;
- Etre titulaire du brevet d’ambulancier visé à l'article 12 de l'arrêté royal du 13 février 1998 relatif aux centres de formation et de perfectionnement des secouristes-ambulanciers ;
- Être domicilié dans une commune de la Zone de Secours de Wallonie picarde ou à une distance de 8 km d’un poste de secours de la Zone de Secours de Wallonie picarde.

Contenu du concours :
Concernant la conformité du candidat avec la description de fonction et la Zone :
1. Connaissances générales relatives à la réforme de la sécurité civile ;
2. Connaissances générales de la zone de secours ;
3. Capacité du candidat à s’intégrer en tant que collaborateur opérationnel dans la zone de secours.

Le candidat exposera également ses motivations au jury ainsi que la manière dont il peut se rendre disponible pour la zone de secours afin d’assumer pleinement la fonction de secouriste-ambulancier.