Les pompiers

Sur les pompiers

La population peut compter sur environ 18.000 pompiers, volontaires et professionnels, répartis en 34 zones de secours et les pompiers de Bruxelles. Vous pouvez contacter les pompiers à tout moment pour de l'aide urgente au numéro d'urgence 112.
Si la situation n'est pas urgente, il est préférable d'appeler votre zone de secours via son numéro de téléphone direct.

Interventions

La mission des pompiers est naturellement la lutte contre les incendies mais ils en ont bien d’autres. Ils interviennent par exemple aussi :

  • en tant que service ambulancier dans les situations d'urgence
  • lors d’accidents de la circulation, pour désincarcérer les personnes coincées dans un véhicule
  • pour dégager la voie publique après un accident grave
  • en cas d'inondations, d’explosions, d’effondrements, etc.
  • lors de petits problèmes courants comme des personnes bloquées dans unascenseur, etc.
  • pour la prévention incendie

Pompiers professionnels et volontaires

Les tâches d'un pompier professionnel sont les mêmes que celles d'un pompier volontaire. La différence, c'est que les volontaires ne travaillent pas à temps plein pour les pompiers. En tant que volontaire, vous déterminez vous-même quand vous êtes disponible en concertation avec votre zone de secours. La zone peut donc vous demander d'être disponible pendant un certain temps minimum pour être appelé et, en tant que volontaire, vous vous mettez en disponibilité pour être appelé à votre meilleure convenance.  
Cela signifie aussi que pour un pompier professionnel, les interventions et les formations font partie de sa profession principale, tandis qu’un pompier volontaire y participe parallèlement à son emploi habituel.

En tant que volontaire, vous pouvez aussi devenir professionnel.  C'est appelé  la "professionnalisation". Pour ce faire, vous devez toutefois d'abord réussir un examen et un stage.

A quoi ressemble une journée ?

Une zone choisit elle-même le système de shifts qu'elle souhaite appliquer. Cela peut signifier que vous travaillez en tant que pompier professionnel soit:

  • en shifts de 8, 10, 12 ou 24 heures
  • exclusivement en service de jour (pendant les heures de bureau)
  • dans un système continu (24/24, 7/7)

Bien entendu, dans tous ces systèmes, vous avez droit à des pauses pendant le shift, à des périodes de repos après un shift ainsi qu'à une période de repos hebdomadaire de 35 heures.  
Pour les volontaires, il est possible que vous soyez de garde en caserne ou que vous soyez appelé de l'endroit où vous vous trouvez à ce moment-là.

Rémunération

Les pompiers d'un même grade reçoivent la même rémunération, quelle que soit la zone pour laquelle ils travaillent. Les tableaux des échelles de traitement par grade figurent à l'annexe 1 du statut pécuniaire.  

En tant que volontaire, vous ne recevez pas un "salaire" mais une "indemnité" qui dépend également de votre grade. Vous êtes payé pour des services de garde en caserne, des interventions, de la prévention, des tâches administratives ou logistiques, des exercices et des formations. Les tableaux des montants des indemnités par heure et  par grade figurent à l'annexe 2 du statut pécuniaire. Si vous êtes pompier volontaire, vous bénéficiez d'une exonération fiscale et d'une exonération de cotisations de sécurité sociale car vous vous mettez au service de la population.

Tant le personnel professionnel que le personnel volontaire peut en outre encore recevoir différents types d'allocations.

Congé

En tant que professionnel, vous avez droit à minimum 26 jours de congé, avec un jour de congé supplémentaire par année si vous avez plus de 50 ans.

En tant que volontaire, vous pouvez travailler maximum 24 heures par semaine sur une période de 12 mois, et une période de travail ne peut jamais dépasser 24 heures, excepté dans des situations d'urgence. Par période de 7 jours, vous avez droit en principe à 36 heures de repos ininterrompu. Une dérogation à cette règle est possible à condition que le repos soit accordé dans les 14 jours.

 

Plus d'infos :